Quels diplômes faut-il pour travailler dans le secteur des travaux publics ?

diplômes requis pour travailler dans les travaux publics

Les travaux publics constituent un secteur très encadré juridiquement. On y trouve un riche panel de métiers. Pour prétendre à l’un quelconque de ces métiers, il faut disposer du diplôme requis.

Les travaux publics, un domaine avec des métiers divers

Autant les métiers y sont variés, autant il existe plusieurs diplômes dans ce domaine d’activité. S’agissant des métiers disponibles, on retrouve :

  • les conducteurs d’engins de travaux publics ;
  • les constructeurs de canalisations ;
  • les constructeurs de routes ;
  • les chargés de la maintenance de matériel ;
  • les techniciens géomètres-topographes ;
  • les professionnels des constructions métalliques ;
  • les professionnels de la géologie appliquée ;
  • les professionnels du génie civil.

Chacun de ces métiers évoqués fait appel à des qualifications précises, et nécessite donc un diplôme adéquat ainsi que de suivre des normes bien précises. Le conducteur d’engins aura pour rôle de conduire les tracteurs, camions et autres engins à deux ou quatre roues, utiles à l’accomplissement des travaux. Le constructeur de canalisation interviendra dans la mise en place des canalisations souterraines, des caniveaux, et égouts. Le chargé de maintenance de matériel interviendra en cas de pannes au niveau des appareils utilisés sur le chantier, et veillera aussi à prévenir ces pannes. Avant tout ceci il faut néanmoins veiller à bien détenir un permis de construction en règle.

Les diplômes requis pour exercer dans les travaux publics

Entre un titre du ministère du travail et des certificats de qualification professionnelle spécialisés, plusieurs diplômes donnent accès aux travaux publics. Vous aurez donc le choix entre les diplômes du ministère de l’éducation nationale, les titres professionnels du ministère de l’emploi, les certificats de qualification professionnelle, et les titres de maîtres d’apprentissage confirmés. De façon plus spécifique, il s’agit des diplômes tels que le :

  • CAP conducteur d’engin ;
  • CAP constructeur de route ;
  • CAP maintenance de matériel – option matériel de travaux publics et de manutention ;
  • BTS en constructions métalliques ;
  • BTS en électrotechnique ;
  • BTS géomètre-topographe ;

Cette liste est à compléter avec la licence professionnelle en travaux publics, structures métalliques, et génie civil et construction. La licence générale, le master professionnel et les diplômes d’ingénieur sont aussi à prendre en compte.

Si vous souhaitez avoir davantage de conseils, ou être mieux orientés par rapport à ces diplômes ouvrant les portes des travaux publics, consultez notre annuaire. Vous trouverez les adresses de professionnels avérés du domaine, qui sauront vous renseigner dans des délais raisonnables.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser