Principes des travaux publics routiers

Principes des travaux publics routiers

La réalisation d’une route dépend donc de connaissances professionnelles aussi nombreuses que variées. Le tissu autoroutier est confié à des entreprises de travaux publics selon des principes d’appels d’offres destinés à désigner l’entreprise à laquelle les travaux seront confiés .

Les travaux publics routiers et leurs usagers

De nos jours, la voiture est devenue quasi indispensable pour garantir à chacun une certaine indépendance dans ses déplacements. Encore faut-il que les voies routières répondent à des normes de sécurité, dotées d’un revêtement prévu pour une vitesse jusqu’à 130 kilomètres/heure.

C’est ainsi que, en permanence, des voies de circulation routière sont améliorées, entretenues, créées, en fonction des besoins, tels que le développement d’une zone résidentielle ou commerciale.

Des ouvrages publics soumis à appel d’offres

Les entreprises de travaux publics consultent le bulletin officiel des annonces des marchés publics (BOAMP) pour prendre connaissance des projets de construction routière. La procédure de candidature est ensuite assez complexe reposant sur des étapes à respecter, dont les principales consistent à :

  • constituer un dossier type de candidature ;
  • rechercher des publicités de marchés (AAPC) concernant les investissements et la ventilation publicitaires opérés par les annonceurs ;
  • retirer des dossiers de consultation des entreprises que sont les documents du marché public ou de la consultation, eux-mêmes comprenant :
  • la sélection des marchés que l’entreprise peut remporter et auxquels elle envisage de répondre ;
  • la rédaction de son dossier de réponse au marché avec candidature et offre.

Des démarches auxquelles il convient d’être aguerri pour rester en concurrence jusqu’à l’éventuelle obtention du marché.

Entreprise de travaux publics : des hommes et des machines

La conception et la réalisation de voies de circulation, qu’il s’agisse de rues en agglomération, de routes, autoroutes, de ponts, nécessitent des moyens considérables en hommes et en machines, proportionnels à l’importance du chantier.

Une entreprise de travaux publics dispose, en principe, de son propre bureau d’études équipé de logiciels de dessin, calcul, etc., et d’un personnel compétent en devis, ou encore ingénierie.

C’est dans ces bureaux que sont prévus les plans de conception, la construction dans ses moindres détails avec chiffrage de la quantité de matériaux, notamment. Sur le terrain, ce sont les divers engins de terrassement qui sont en action, pilotés par des employés spécialisés en la matière.

Le moindre ruban d’asphalte fait ainsi l’objet d’études poussées menées par des professionnels diplômés.

Pour aller plus loin :

Articles en relation